Avant la grande saison des cerisiers au printemps, nous avons la saison des pruniers.
En ce mois de février, l’une des grandes références pour ce spectacle est le jardin du Jonangu dans le sud de Kyoto.
Bien que les touristes chinois ont déserté Kyoto en ce début d’année 2020 à cause du corona virus, le jardin était très fréquenté par les amateurs japonais.

Je n’étais pas seul
J’ai essayé de capturé l’impression de neige tombante de cette scène.
Le petit sous-bois du jardin était bien romantique avec ces fleurs de camélia tombées sur la mousse.
De jolies carpes d’un âge bien respectables peuplent le petit plan d’eau devant le pavillon de thé.
Dans le premier des deux jardins secs du domaine, les arbres étaient encore tout emmitouflés.

 

Le Jonan-Gu c’est là. L’entrée pendant la floraison coûte 600 yens pour les adultes.

La saison des pruniers

Leave a Reply

Your email address will not be published.