Gion Matsuri – Yoiyama

Les soirées précédant les parades de chars de Gion matsuri, se tient yoiyama. Ce sont des soirées principalement consacrées à la publicité des chars. Une immense foule envahit le centre de Kyoto, piétonnisé pour l’occasion, pour admirer les chars en préparation pour le défilé. Chaque soir, ce sont des centaines de milliers de personnes qui prennent possession du centre ville. Mais le début de soirée est animé au sanctuaire Yasaka par divers groupes qui se produisent (poésie, danse traditionnelle de cour etc…). Cette année j’ai assisté aux performances d’un club de poésie japonaise qui combine écrits, chants et danses, sur la scène de théâtre Noh du sanctuaire.

Gion Matsuri – Omukai chouchin

Les festivités du Gion matsuri commencent entre autres par le Omukai Chouchin, le 10 juillet. Cet événement comprend une procession d’enfants costumés du sanctuaire Yasaka jusqu’au temple Honno. Puis on procède à la purification des autels portatifs (omikoshi) sur le pont de Shijo-dori. Lorsque les autels portatifs sont rapportés au sanctuaire Yasaka, ils sont portés tout autour de la cour, et sur chacun des axes cardinaux, les porteurs montrent leur ferveur à la divinité en secouant vigoureusement l’autel. Finalement la soirée s’achèvent par des danses exécutées par les enfants en costume (les mêmes que ceux qui ont défilé).

De retour au micro, j’aborde quelques sujets mineurs.

De retour au micro, j’aborde quelques sujets mineurs.

http://media.blubrry.com/cdfactu/p/guillaume.cheminsdefrance.net/cms/images/2019/07/64-Retour-G20-saison-des-pluies-filtres-nasaux.mp3Podcast: Play in new window | Download (Duration: 9:46 — 17.1MB) | EmbedSubscribe: Apple Podcasts | Android | RSS retour et travails très occupés Tanabata G20 la saison des pluies les filtres nasaux et beaucoup de festivals en perspective. Instagram : immigreaujapon Twitter : @immigreaujapon

Les nouvelles de mars 2019

http://media.blubrry.com/cdfactu/p/guillaume.cheminsdefrance.net/cms/images/2019/03/IaJ_63.mp3Podcast: Play in new window | Download (Duration: 22:00 — 20.1MB) | EmbedSubscribe: Apple Podcasts | Android | RSSAujourd’hui je vous parle en vrac de mon fils qui rentre au lycée public, de la cérémonie de remise des diplômes au collège, du soja, de la Nipponbashi Street Festa, de ma perte de droit de vote, des filtres nasaux,des cabinets en plastique moulé et des Shouki sur les toits de Kyoto.

Saint-Valentin, les salles de bain japonaises, mitigeur et chauffe-eau et la langue inclusive

http://media.blubrry.com/cdfactu/p/guillaume.cheminsdefrance.net/cms/images/2019/02/Salle-de-bains-mitigeur-et-langue-inclusive.mp3Podcast: Play in new window | Download (Duration: 17:55 — 16.4MB) | EmbedSubscribe: Apple Podcasts | Android | RSSAujourd’hui, je pérore pendant un peu moins de 20 minutes sur la Saint-Valentin, les salles de bain japonaises, ma relation avec mon mitigeur et mon chauffe-eau et je finis par un laïus pas bien claire sur la langue inclusive.

Le Nouvel an, les rondes de prévention, les notes de frais et le sac qui rentre seul.

http://media.blubrry.com/cdfactu/p/guillaume.cheminsdefrance.net/cms/images/2019/01/IaJ_60.mp3Podcast: Play in new window | Download (Duration: 18:38 — 17.1MB) | EmbedSubscribe: Apple Podcasts | Android | RSSBonne année à tous. Dans ce premier épisode de l’année 2019, je reviens sur les fêtes de fin et début d’année, je fais quelques réactions à twitter et je vous parle brièvement d’un sac qui est rentré seul à la maison…

Le lycée c’est pas donné

http://media.blubrry.com/cdfactu/p/guillaume.cheminsdefrance.net/cms/images/2018/12/Iaj_59.mp3Podcast: Play in new window | Download (Duration: 19:12 — 17.6MB) | EmbedSubscribe: Apple Podcasts | Android | RSS Dans cet épisode, je vous parle entre autres et dans le désordre du prix du lycée, des KitKat, des difficultés pour trouver l’amour…

La bienveillance ou pas qui peut vous mettre mal à l’aise

La bienveillance ou pas qui peut vous mettre mal à l’aise

http://media.blubrry.com/cdfactu/p/guillaume.cheminsdefrance.net/cms/images/2018/11/IaJ_57_2.mp3Podcast: Play in new window | Download (Duration: 21:50 — 20.0MB) | EmbedSubscribe: Apple Podcasts | Android | RSSAujourd’hui, puisque je me suis posé avec d’enregistrer, j’ai pu organiser mon propos – très sommairement – avant de le tenir. Cependant rien ne garantit que mes propos reflèteront cet état de fait. Je veux vous parler de bienveillance avec trois histoires sans autres liens que cette considération : – l’histoire des streetcasteurs avec “le goudron et le tuba” dans laquelle je suis monté rapidement en tour. – l’histoire de cette Française que j’ai malmené dans un sanctuaire. – l’histoire de cette conversation très gênante par sa brièveté que je me suis

Kanikakuni Sai 2018

Chaque année, le 8 novembre, les Geishas de Kyoto rendent hommage au poète Yoshii Isamu qui fut un grand adepte de leurs arts. La cérémonie se déroule dans le quartier de Gion Higashi, le long du canal Shirakawa, devant un rocher  sur lequel est gravé un poème d’Isamu au sujet de ce lieu : “Peu importe ce qu’ils disent J’aime Gion. Même dans mon sommeil Le son de l’eau Glisse sous mon oreiller.” Les Geishas et Maikos déposent chacun une fleur devant la pierre lors de cette petite cérémonie qui ne dure que quelques minutes.